Retour

Le carrelage en pierre : un atout rustique & tendance plein de caractère

les avantages du carrelage en pierre

04 oct. 2019

Le carrelage en pierre est un élément très recommandé pour instaurer du style et de l’authenticité dans une habitation, d’autant plus quand il est marié au charme et à la force du bois. Jetons un oeil ensemble sur ce type de carrelage ultra tendance.

Un choix immense de teintes et styles

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il existe une grande variété de teintes de carrelage en pierre. Bien que certains carrelages en pierre soient des imitations artificielles, la nature nous fait don d’un vaste choix de styles.

Les pierres naturelles

Le carrelage en pierre naturelle est le plus noble de tous les revêtements. Il est sans pareil quand il s’agit d'insuffler une touche à la fois rustique et racée dans votre intérieur et extérieur. Il existe plusieurs familles de pierres utilisées pour le carrelage. Chacune possède ses particularités : teintes uniques, granularité, durabilité… Voici les principales :

Le travertin :

C’est le plus commun et le moins onéreux de tous les carrelages en pierre (une cinquantaine d’euros le m2). Il est très polyvalent au niveau des teintes et finitions disponibles. Naturellement irrégulier et parsemé de cavités, de par sa nature très poreuse, le travertin est idéal pour concevoir des terrasses en pierre résistantes et antidérapantes. Selon qu’elles soient bouchées par le polissage des carreaux ou non, ces cavités donnent tour à tour un aspect granuleux ou lisse. Au niveau des coloris, le travertin se veut personnalisable à souhait avec son large choix de couleurs inédites (beige, gris, orangé, ocre et marron).

La pierre calcaire :

Si vous habitez aux alentours de Besançon et de la forêt de Chailluz, vous devez être familier avec les teintes de cette roche : presque tous les anciens édifices de cette ville sont construits avec ce type de pierre reconstituée. En matière de carrelage, il en existe deux versions : la pierre calcaire bleue et blanche. La bleue se caractérise par des tons plutôt sombres et une absence de porosité. La blanche quand à elle, offre des tons beaucoup plus clairs (jaune, beige, rose pâle).

L’ardoise :

On la connaît le plus souvent perchée sur les toits en guise de tuile haut de gamme ou traditionnelle dans certaines régions. Outre la traditionnelle robe grise qu’on lui connaît, le carrelage en ardoise se pare également de coloris ocre, verdâtres ou gris clair. Les carreaux d’ardoise attirent par leurs aspérités naturelles et leur caractère brut. Ce revêtement de sol peut également être polie pour un résultat à l’allure beaucoup plus chic.

Le granit :

Le carrelage en granit est la première classe du carrelage en pierre. C’est le plus prestigieux, le plus résistant et le plus élégant. Sa gamme de couleur dépend de sa composition minérale, et des doses de roches volcaniques diverses qu’il contient. C’est un carrelage disponible principalement en grand format (des carreaux de 30 centimètres ou plus). Sa robustesse, que nous avons mentionné précédemment, fait de lui un carrelage très facile d’entretien. Il peut être posé en intérieur comme en extérieur. C’est enfin le carrelage en pierre le plus cher, avec des prix pouvant dépasser les 150€ par mètres carrés.

Le marbre :

Le marbre est une matière très recherchée pour le carrelage, associée à une notion de luxe depuis l’antiquité. Proche du granit, il n’en partage par contre pas toutes les propriétés exceptionnelles en termes de résistance. Roche précieuse et fragile, le carrelage en marbre vous engage à un entretien minutieux si vous décidez de paver votre sol. Cependant, ces précautions valent le coup quand on voit le rendu esthétique des carreaux marbrés : vaste palette de tons, sublimation par les rayons de lumières, carreaux veinés … C’est l’idéal pour apporter un cachet luxueux à votre sol intérieur.

Les carreaux d’imitations

Si vous voulez à tout prix un revêtement en pierre et que cela reste inabordable pour vous, il reste une alternative ! Les plus grandes marques de carrelage proposent du carrelage imitation pierre.

Celui-ci est beaucoup moins onéreux et offre une robustesse et une durabilité exceptionnelle. Il est fabriqué en grès cérame, une variété de céramique en argile à laquelle on ajoute de la silice et d’autres adjuvants minéraux. Grâce à cette matière très facile à entretenir, désormais très recherchée sur le marché du carrelage, il est possible de faire du carrelage imitation bois, parquet, béton, ciment, marbre ou métal. Le carrelage imitation est la solution parfaite pour habiller le sol et les murs de vos pièces de vie mais aussi les pièces humides telles que la salle de bains ou la cuisine.

Prendre soin du carrelage en pierre

Entretien et nettoyage des carreaux en pierre

Chaque type de pierre possède ses propriétés chimiques et géologiques. Celles-ci sont à prendre en compte impérativement avant de nettoyer son carrelage. Cela permettra d’éviter de mauvaises réactions entre vos produits d’entretien et votre carrelage en pierre naturelle. Surtout quand on connaît les prix des carreaux au mètre carré pour certaines variétés haut de gamme. Voici les différents produits à utiliser en fonction du type de pierre :

  • eau savonneuse (savon noir ou de Marseille) : ardoise, pierre et travertin
  • eau vinaigrée : granit
  • eau javellisée : marbre (le marbre est très sensible à tous les acides : les détergents sont donc à éviter, sauf si avec un pH neutre)

Précautions à prendre

Traitements spécifiques

La majorité des carreaux en pierre sont poreux de par la nature de leurs roches. Cette particularité nécessite que votre artisan applique un traitement hydrofuge sur vos carreaux et lames de carrelage. Ce traitement a deux effets : imperméabiliser la pierre afin d’éviter l’infiltration éventuelle d’eau (qui créerait des fissures) et éviter aux taches de s’incruster définitivement.

Cela est le cas pour l’ardoise, le travertin, le marbre et la pierre calcaire. Il faut également penser à traiter ces pierres contre les taches.

Précautions lors de la pose

Pour l’ardoise, prêtez une attention particulière lors de leur pose : une mauvaise manipulation peut ébrécher les lames ou carreaux d’ardoise. Assurez vous que votre artisan y soit sensibilisé avant d’engager les travaux. Dans tous les cas, avec un carreleur recommandé par Guide Artisan, il ne devrait pas y avoir de soucis !

Trouver votre artisan Carreleur

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation