Retour

L'isolation par l'extérieur : tout savoir

isolation par l'extérieur
L'isolation par l'extérieur est de plus en plus courante et permet de réaliser bon nombre d'économies. Focus sur ce mode d'isolation.

Technique d’isolation redoutable, l'isolation par l'extérieur (ITE) permet de renforcer le confort de la maison en améliorant ses performances thermiques et acoustiques. Mais de quoi s’agit-il ? Comment isoler sa maison ? Quelles sont ses différentes techniques et avantages ?

Principe d’isolation par l’extérieur (ITE)

Différente de l’isolation par l’intérieur, l’isolation par l'extérieur consiste à réaliser des travaux d’isolation en entourant le bâti de la maison. Cette technique permet essentiellement de traiter les ponts thermiques responsables des déperditions d’énergie au sein du logement. Ces zones sont surtout localisées au niveau des jonctions entre le plancher et le mur, entre les fenêtres et les murs avoisinants, ou entre la terrasse (ou balcon) et les murs. Isoler une maison assure une étanchéité à l’air impeccable et fait baisser votre facture énergétique.

Les déperditions thermiques se traduisent par une vapeur d’eau qui se propage dans les endroits fissurés, provoquant des traces noires de moisissure. Généralement, l’isolant thermique utilisé est de type polystyrène extrudé, conçu pour créer une enveloppe thermique résistante autour de la maison.

Pour un résultat efficace, il est important de rappeler que l’isolation de la maison doit respecter une certaine continuité. Autrement, de nouveaux ponts thermiques peuvent survenir et affaiblir toute technique d’isolation choisie, quelle que soit son efficacité et la longévité de ses performances. Bien isoler les murs est donc primordial.

Les 3 techniques principales d’isolation par l'extérieur

Pour anticiper ou venir à bout des fissures disgracieuses, et par-dessus tout responsables d’une mauvaise isolation du logement, 3 techniques de travaux d’isolation thermique se sont révélées efficaces :

  • Collage : dans ce cas, l’isolant est principalement en polystyrène expansé. Cette isolation thermique des murs extérieurs ne peut être effectuée que sur un mur plan et non revêtu. En présence de revêtement, un décapage en amont doit être réalisé pour une meilleure adhésion de l’enduit
  • Fixation mécanique : cela consiste à placer le matériau isolant sur les rails fixés sur le support en suivant un sens vertical ou horizontal. Cette méthode est uniquement préconisée en cas de rénovation, notamment sur un support revêtu
  • Fixation d’un isolant calé-chevillé : compatible avec tout type d’ITE, cet isolant naturel est calé avec des plots de colle puis fixé avec des chevilles à expansion. Même avec un support irrégulier et revêtu, cette technique présente des résultats très satisfaisants pour votre isolation thermique extérieure

Les principaux avantages d’isoler par l’extérieur

  • Conservation du volume des pièces là où l’isolation intérieure réduit la surface habitable
  • Éradication des ponts thermiques grâce à l’enveloppe isolante qui se tisse autour de la maison, surtout si l’isolant utilisé est appliqué de manière continue
  • Capacité des murs à mieux conserver la chaleur à l’intérieur de la maison et à bloquer le froid à l’extérieur
  • Rénovation de façade à un coût plus faible, et ce de manière durable

Confort thermique et isolation acoustique sont au rendez-vous avec l’isolation thermique par l’extérieur. Associée à une isolation toiture par panneaux isolants ou laine minérale, vous pourrez bénéficier d’un éco prêt pour la réalisation de votre isolation thermique et phonique.

Trouver votre artisan Façadier

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation