Retour

La fenêtre pariétodynamique

fenêtre pariétodynamique
Peu de personnes connaissent la fenêtre pariétodynamique et pourtant, elle gagne à être connue. Focus sur cet équipement innovant.

Développée dans les années 1970 le thermicien Jacques Paziaud après le choc pétrolier, la fenêtre pariétodynamique suit le principe de la paroi pariétodynamique, qui est appliquée au vitrage pour un transfert contrôlé de calories entre l'extérieur et l'intérieur. Il s'agit d'un système de chauffage ou de rafraîchissement à faible consommation d'énergie.

Principe de la fenêtre pariétodynamique

L'air neuf extérieur entre par des ouvertures qui se situent en partie haute, et circule par la suite entre les parois de verre. S'ensuit le réchauffage entre 2 ou 3 lames d'air, effectué à l'aide d'un triple vitrage, et grâce à l’effet de serre. La fenêtre pariétodynamique a un rôle d'échangeur thermique-tampon entre l'extérieur et l'intérieur. Si la fenêtre se situe au soleil et que l'air pénètre de l'extérieur vers l'intérieur par effet de serre, alors l'air intérieur est réchauffé. Si le flux est inversé, il est plutôt rafraîchi. En l'absence de soleil ou durant la nuit, l'air qui entre reçoit une partie des calories de l'air qui sort, ou inversement, en fonction du sens du flux (habituellement contrôlé par un système domotique connecté à un thermostat).

En d'autres termes, la fenêtre pariétodynamique va ainsi se servir d'une partie de la chaleur qui la traverse (de l'intérieur vers l'extérieur) pour réchauffer l'air qui entre dans le logement. D'une manière générale, l'endroit par lequel l'air pénètre dans la menuiserie est toujours le même. Mais avant d'entrer dans le logement, il passe entre les vitrages. Durant ce passage, il stocke une partie des déperditions statiques. Quand le temps est ensoleillé, il est aussi chauffé par le soleil au moyen de l'effet de serre qui prend forme entre les lames de verre.

Quelques remarques

L'illumination du logement par la lumière et les rayons naturels du soleil réduit le risque sanitaire causé par les bactéries et spores de champignons. Par ailleurs, le système étant transparent à chaque instant, toute trace d'insecte, de poussière, etc. est visible. Le renouvellement de l'air se déroule tout en atténuant vigoureusement le bruit extérieur.

Combien coûte l'installation d'une fenêtre pariétodynamique ?

En comparaison à une menuiserie traditionnelle, le surcoût apparent de l'installation d'une fenêtre pariétodynamique est modeste. Durant une expérimentation en 2014, le surcoût pour le vitrage avoisinait les 60 euros par mètre carré pour la "fenêtre EnR" (à bouche d’entrée d’air autoréglable). Certaines entreprises pensent toutefois pouvoir réduire ce montant à 50 euros. Il convient toutefois de noter que ce surcoût est suffisamment remboursé par les économies réalisées. En effet, certaines études effectuées par l’Ademe ont permis de mettre en évidence une diminution de l'ordre de 25 % sur les consommations d'énergie.

Trouver votre artisan Menuisier

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation